Livraison gratuite avec tout achat de 100$ et + au Canada.

Petit guide pour découvrir les perles

Publié le 2 novembre 2017

Les perles sont depuis longtemps un symbole de grâce, de classe et de féminité. Il est même dit qu’ils possèdent le pouvoir de la beauté éternelle. Savez-vous qu’il en existe différentes formes et différents types? Découvrez-les dans notre petit guide conçu pour vous faire découvrir les magnifiques perles.

Une perle est produite quand un irritant (un corps étranger) entre dans un moule et trouble l’environnement de celle-ci. Comme mécanisme de défense, le moule produit une sécrétion appelée la « nacre » qui vient recouvrir l’irritant. Deux ou trois ans et plusieurs couches de nacre plus tard, une perle est prête.

Plusieurs bijoux ainsi que plusieurs fonds de boîtier de montre sont faits de ce nacre.

Formes de perles

Il existe des perles de plusieurs formes. Bien que les plus populaires soient les rondes, nous retrouvons toutes les formes en joaillerie. Les plus dispendieuses sont généralement les rondes. Puisqu’il est difficile d’en trouver plusieurs de la même grosseur, couleur et qualité, un collier qui comprend des perles avec toutes ces qualités peut être très dispendieux.

formes des perles

Types de perles

Cultivé et naturelle

La seule différence entre une perle naturelle et une perle de culture est la façon dont l’irritant entre dans le moule. Si l’irritant entre de force naturelle, la perle est naturelle. Si l’irritant entre avec l’aide d’un humain, la perle est cultivée. Dans les deux cas, ce sont des perles véritables.

Eau douce

Les Chinois furent les premiers à découvrir que des perles pouvaient être cultivées dans des moules d’eau douce.

Les perles d’eau douce sont depuis devenues très populaires puisqu’elles sont beaucoup moins dispendieuses. Nous en retrouvons avec tous les types de lustres ; lustré, semi-lustré, laiteuses, mates. Nous en retrouvons aussi dans toutes les formes et tailles. Généralement, leur taille varie entre 2 mm et 13 mm.

Akoya

Les perles Akoya sont des perles japonaises. Elles sont des perles cultivées à la main. Le processus est donc beaucoup plus ardu que pour une perle d’eau douce.

Sur une centaine de perles, environ 30 % d’entre elles sont d’une qualité assez élevée pour se retrouver en bijouterie tandis que 2 % sont considéré comme étant parfaite. Cela explique pourquoi les perles Akoya sont beaucoup plus dispendieuses que celles d’eau douce.

Elles sont aussi plus petites et ont beaucoup plus de couches de nacres, ce qui fait qu’elles sont beaucoup plus brillantes que les perles d’eau douce.

Mers du Sud

Les perles des mers du sud sont les plus grosses et les plus rares des perles cultivées. Elles sont donc aussi les plus chères. Il est possible d’en trouver sur la côte ouest de l’Australie de couleur blanche et argenté, tandis qu’en Indonésie et aux Philippines, nous en retrouvons des dorées.

Tahiti

Les couleurs des perles de Tahiti peuvent varier. On en retrouve des blanches, des noires, des vertes et des aubergine. Les plus populaires sont les plus foncées. Nous les retrouvons sur les îles de la Polynésie française, majoritairement à Tahiti.

Conseils et entretien

Il est toujours préférable de ne pas porter de parfum ou de maquillage directement sur vos perles, puisque cela peut abîmer leur nacre et leur lustre. Vous pouvez les nettoyer avec un linge humide quelques fois par mois, pour enlever les traces de produits.

Vous pouvez aussi les apporter en magasin où nous pourrons les nettoyer pour vous et vérifier votre enfilage.

Si vous portez votre collier de perles régulièrement, vous aurez besoin de faire renfiler votre collier environ 1 fois par année.

Crédit photo : Honora

Retour aux articles